dimanche 31 août 2014

- Préambule -

Bonjour à tous,

  alors moi c'est Viano, au moment où je vous parle (23/08/12) j'ai 28 ans, j'habite un petit village à coté d'Ahun en Creuse (23) et je vais vous présenter mon projet qui est toujours en cours d'ailleurs et qui consiste à aménager un simple fourgon en camping car ou plutôt, en fourgon aménagé...

- Acquisition du fourgon -

Lors de son acquisition, le fourgon avait 198.000 km, ce qui est peu pour ce modèle qui peut atteindre 700.000 sans broncher, la carrosserie est saine, quelques bosses et rayures mais de grave, pour un véhicule de 20 ans on a vu pire...

Quelques photos de la bête:





- Aérations -

Les aérations sont primordiales pour un fourgon aménagé, d'une part pour la qualité de l'air que l'on va respirer et pour l'évacuation de l'air vicié (compartiment batterie, compartiment bouteille de gaz, vapeur de cuisine si mauvais temps...etc), et d'autre part pour la régulation du taux d'humidité à l'intérieur du fourgon.
 Je n'ai pas pris de photo mais je vais vous expliquer comment procéder...

Pour ce point j'ai utilisé:

 - une disqueuse/meuleuse.
 - des grilles d'aération (avec moustiquaire).
 - de la colle silicone.


La mise en oeuvre:


 - Commencez par là où il y a production d'air vicié, c'est à dire le compartiment batteries et le compartiment gaz. Ces deux compartiments doivent être parfaitement étanches par rapport à la cellule de vie et posséder chacun leur aération respective.
 - Choisissez vos grilles en conséquence, c'est a dire que celles du compatiment gaz par exemple (il en  faut deux, une haute et une basse car si il y a fuite, le gaz "descend" et se concentre dans le bas du compartiment) ne doivent pas être sous-dimensionnées (minimum 30cm x 10cm), celle de la batterie en 10cm x 10cm (une seule suffit), et enfin celles de la cellule en 30cm x 10cm également (moi j'en ai mis quatre en 10cm x 10cm, deux en haut sur chaque cotés, et deux en bas sur chaque cotés, mais en dimension 30cm x 10cm une en haut et une en bas sur un seul coté suffisent).
 - Découpez la carrosserie au bon endroit et à bonnes mesures, étaler la colle autour du trou et enfin clipser l'aération sur la tôle c'est aussi simple que ça.

- Electricité -

Pour l'électricité, distinguons déjà deux circuits:

 - un circuit en 12 volts (pour toute la période où l'on va être en autonomie, en itinérant par exemple).
 - un circuit en 220 volts (pour un branchement sur une borne de camping ou à la maison par exemple).

Rien de très compliqué, tout dépend du matériel que l'on souhaite utiliser et surtout, à quel endroit...
Pour mon cas, j'avais besoin du 12v pour:

 - démarrer le camion (lol --').
 - l'éclairage.
 - la glacière électrique.
 - la pompe à eau potable.
 - la sono
 - le petit matériel portatif (tel portable, ordinateur,...)

La première étape consiste donc à calculer sa consommation pour évaluer son autonomie, voici donc un petit outil fort utile qui vous expilquera comment: http://www.trafic-amenage.com/physique/electricite-autonomie.html

Une fois que vous avez évalué votre conso et que vous savez quelles batteries il vous faut, il va falloir les coupler entre elles, à l'aide d'un coupleur-séparateur.
Il est indispensable dès qu'il y a deux batteries ou plus, voici ses fonctions:

 - il assure une charge optimale de toutes les batteries (auxiliaires et moteur).
 - il protège la batterie moteur d'une décharge profonde et la stoppe dès qu'une certaine tension est atteinte, ce qui fait par exemple que même si vous oubliez de d'éteindre une lumière dans la cellule, vous pourrez redémarrer pour pouvoir repartir le lendemain...

Pour le matériel, préférez bien sure les basses consommations, pour l'éclairage par exemple, j'ai mis plusieurs bandeau de LED's et des ampoules LED, pour le groupe froid j'ai acheté une glacière à compression...etc.

Pensez à protéger vos installations en reliant chaque prises ou consommateurs 12v sur fusibles (en 12v type auto/moto) sur un tableau de contrôle par exemple.








Pour le 220v, j'ai simplement branché un socle (exemple: http://www.bigship.com/catalogue/electricite-1/prises-courant-fort/prise-f-tab-230v-16a-2p-t ) pour pouvoir recevoir une prise type camping, tout ça relié à une prise de maison installé à l'intérieur du fourgon.

- Isolation -

Voici une étape à ne pas négliger, l'isolation. Que ce soit en hiver ou en été, elle est vraiment très importante pour le confort à l'intérieur du fourgon. Pour exemple, comparé à l'année dernière je suis parti en vacance en Espagne où il faisait un bon 40°C à l’extérieur et un petit 45°C a l'intérieur (oufff !....), cette année à la même température extérieure j'avais un petit 26°c à l'intérieur (cool....!). Pour pouvoir faire la sieste c'est plus sympa je vous le garantit !!! Et c'est également bénéfique pour toutes vos provisions ou boissons qui reste fraîches un peu plus longtemps.

Pour ce point j'ai utilisé:

 - du Polystyrène Extrudé.
 - de l'isolant Multi-Couches (à l'origine utilisé pour isoler le dessous des charpentes).
 - des tasseaux en bois de 3-4 cm d'epaisseur.
 - agrafeuse.
 - du scotch "alu" pour les raccords du multi -couches.
 - de la colle genre "ni clou ni vis".

La mise en oeuvre:

 - Commencez par remplir les panneaux de carrosserie à l'aide du PE en découpant les plaques si nécessaire, afin de préserver le maximum d'espace à l’intérieur du camion. Moi je les ai collé directement sur la tôle à l'aide de la colle. Bien veiller à laisser apparent les montants (renforts) de carrosserie apparents pour pouvoir par la suite fixer des tasseaux qui auront pour effet de laisser un jour de 3-4 cm entre la carrosserie/panneau PE et l'isolant Multi-couches (important pour une bonne isolation et pour la "respiration" des parois du camion). J'en ai mis sur les deux cotés, les portes arrières, la porte latérale et sous toute la rehausse.




- Vient ensuite le moment de poser le multi-couches. Pour cela, dérouler-le contre les parois à isoler et agrafez-le au tasseaux. J'en ai mis partout, du sol au plafond. Raccordez vos coupes à l'aide du scotch alu. 






Fraîcheur garantie !

- Fabrications des meubles -

Pour la construction des meubles, j'ai utilisé:

 - des tasseaux de différentes tailles.
 - des planches d'agglomérés couleur wengé et merisier.
 - des équerres pour consolider.
 - des visses.

Commencez par "former" la structure des meubles à l'aide des tasseaux, profitez-en pour inclure divers accessoires comme l'évier (voir photos) ou la hotte aspirante et sa conduite (vers l'extérieur).







Continuer en plaquant les planches sur les tasseaux, mettre les portes, les charnières, poignées...



- Finitions -

Alors pour améliorer l'esthétique finale du camion, j'ai opté pour du lambris plastifié au plafond et sur les cotés, c'est très facile à poser (à l'agrafeuse) et ça rend bien au final. Sur le sol j'ai mis du parquet flottant en utilisant les mêmes techniques que pour une utilisation maison.